Jardins en Basse Normandie

Voir 17 vidéos de jardins

- "Flore et Sens" à Coutances dans la Manche. Une opulente collection horticole. Lauréat du 2ème prix Bonpland 2013, ce vaste jardin de collection au cœur de Coutances se niche dans un site de rêve, vallonné, que parcourt une petite rivière et anime un étang de 1700 m²... Les arbres sont à l’honneur et comptent un nombre impressionnant de raretés, notamment parmi les conifères représentés sous des formes peu courantes (certains pleureurs). Au milieu du vert apaisant des arbres et des arbustes, tranchent des notes dorées, pourpres ou argentées.  Des floraisons remarquables s’égrènent tout au long de la belle saison. Un régal pour tous les botanistes ! :

Les jardins du Pays d'Auge visités en juillet 2017. Sur les 3ha de jardin, multitudes d’ambiances végétales, scandées de pittoresques petits bâtiments à colombages, se succèdent et se répondent grâce aux changements de niveaux importants et à la présence de l’eau. Jardins de senteurs, roseraie, jardin du Diable, jardin des Anges… autant de thèmes pour mettre les végétaux en valeur avec un excellent étiquetage qui rend la promenade aussi ludique qu’instructive. Présence d’un musée d’outils :

Les jardins du Château de Boutemont dans le Pays d'Auge en juillet 2017 :

- les jardins du château de Saint Germain de Livet (Calvados) et son église entourée du jardin de l'Abbé Marie en avril 2010 :

- le jardin du château de Vauville (Manche) près de Cherbourg visité en août 2013. Crée par Eric et Nicole Pellerin en 1947, l'exceptionnel jardin botanique du château de Vauville occupe plus de 40 000 m2. Abritant plus de 900 espèces de l'hémisphère austral, le jardin entoure le château de Vauville dans une ambiance subtropicale tout à fait surprenante. Constitué d'arbres et d'arbustes à feuilles persistantes formant un jardin permanent, utilisant les formes naturelles du terrain, le jardin botanique du château de Vauville fourmille d'amaryllis, d'echiums pinana, de senecios, d'aloès, de dimorphotécas s'épanouissant en pleine terre. Jardin en perpétuelle évolution, fruit de beaucoup de travail, de science et de passion, le jardin botanique de Vauville, malgré un site venté, abrite avec bonheur de nombreuses espèces méditerranéennes sous forme d'un jardin naturel spontané. Les végétaux les plus robustes ont été associés en masse pour former des haies brise-vent afin d'abriter les plantes les plus délicates. L'eau courante de l'ancien ruisseau qui alimentait les champs d'origine est utilisée dans différents bassins où crinums osmondes royales et plantes aquatiques poussent sans retenue. La multiplicité des feuillages forme une palette d'une remarquable variété passant de l'argenté au vert le plus profond. Cyprès de Lambert, cordylines australes, trachycarpus, escalonias, s'adaptent aux exigences d'un climat qui, bien que tempéré, n'est pas toujours facile. Bambous, palmiers, phormius, fougères, gunneras aux feuilles géantes, accentuent le dépaysement du visiteur. Malgré la violence et la persistance des vents d'ouest représentant un handicap certain, la dérive nord atlantique du gulf-stream réchauffe cette côte nord-ouest de la Hague créant un climat favorable à l'acclimatation de plantes inhabituelles sous cette latitude. Dans le jardin botanique de Vauville les plantes poussent naturellement, sans contraintes, dans un apparent désordre poétique. Cette création unique faite sans aucun système, sans souci d'évocation ou de reproduction d'un modèle connu, associe plantes fleuries et feuillages variés, offrant un spectacle renouvelé quel que soit le mois de l'année. Succession de chambres de verdure, bénéficiant d'une orientation originale, tourné à 180° sur la mer toute proche, le jardin botanique de Vauville, en plus d'une collection scientifique reconnue, forme l'écrin original du château de Vauville, joyau de l'architecture du Nord Cotentin. Le jardin botanique de Vauville a été inscrit à l'Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques en 1992. :

- le jardin Castillon Plantbessin (Calvados) en 2009. Un jardin thématique vous permet de déambuler du jardin de senteurs au jardin oriental, après être passé devant le mixed border à l'anglaise ou le bassin octogonal... Composé de trois terrasses successives ponctuées d'ifs topiaires, un deuxième jardin s'ouvre sur une belle bordure de graminées, les plantes à fleurs bleues et les hémérocalles. La visite se termine par un petit arboretum suivi d'un labyrinthe en buis :

- parc du château de Vendeuvre (Calvados) en 2009 :

- le jardin du château de Mézidon-Canon (Calvados) :

- Les Jardins de la Mansonière (orne) en septembre 2015 :

- le jardin "intérieur à ciel ouvert" à Athis de l'Orne (Orne) en 2012 :

- le "jardin d'Elle" (Manche) en 2012 :

- "jardins en liberté" et festival des dahlias Coutances (Manche) en septembre 2013

- le jardin "Jacques Prévert" (Manche) en septembre 2013 : en hommage à Jacques Prévert chacun de ses amis ont planté un arbre ou déposé une sculpture à sa mémoire :

- Naturospace : serre tropicale à Honfleur (Calvados) en juillet 2009 :

- Les jardins du château de Carrouges (Orne) en septembre 2014 :

- le jardin des plantes de Coutances (Manche) en 2012 :

- Les jardins du Manoir de Pontgirard (Orne) en septembre 2015 :